Kédochim – Le caractère sacré du social

avril 2020 • Michne Torah

Kédochim – De la Servitude vers la Sainteté

Dans notre Paracha, Moché s’adresse à l’ensemble du peuple pour leur transmettre une cinquantaine de Mitsvot. Il ne se contente pas de les enseigner à des groupes comme pour les autres préceptes, mais au peuple entier. L’explication à cela selon les sages est que dans ces Mitsvot précisément sont contenus les “Dix commandements”. Pour en citer quelques-uns, nous trouvons des

Lire la suite...

Lorsque le gardien a oublié de vendre le ‘Hamets qui lui a été déposé

Question Yaakov, qui était de passage en Israël l’hiver 2020, profita de cette occasion pour déposer chez  son gendre Yossef quatre bouteilles de Whisky provenant du Duty Free. Yossef les rangea soigneusement dans son entrepôt, pour pouvoir les ressortir quelques mois plus tard, à l’occasion du mariage de sa belle sœur qui devait avoir lieu

Lire la suite...

Tazria Metsora – Une enveloppe à fleur de Peau

Dans les deux parachiot  de cette semaine, Tazria et Métsora, la Torah poursuit avec les lois relatives à l’impureté rituelle associée aux êtres humains. Néanmoins, il est impressionnant de remarquer que parmi les différents types d’impureté, la quasi-totalité de ces deux parachyot  traite du cas d’impureté rattaché à une plaie d’ordre spirituel – la Tsaraat

Lire la suite...

Tazria Metsora – Une nécessité de circonstance

Après avoir traité des sacrifices et de l’inauguration du Tabernacle, la Torah développe trois sujets successifs :  -La kashrut. Quels sont les signes distinctifs d’un animal permis à la consommation. – Le statut de la mère immédiatement après un accouchement. Une accouchée est d’abord Temeah (impure rituellement) pour une période variant d’une semaine a deux semaines

Lire la suite...

Tazria Metsora – L’origine des impuretés de l’homme – Entre la pureté et la sainteté

Toutes les impuretés ont comme origine l’impureté due à la mort Ces parachiot de Tazria Metsora traitent des différentes impuretés de l’Homme. La parachat Tazria débute par l’impureté de la nouvelle accouchée puis s’allonge davantage sur l’impureté due à la tsaraat – lèpre biblique. Pour finir, la parachat Metsora revient sur l’impureté du sang et

Lire la suite...