Vayéra – Sedom : Se cacher derrière la stricte justice

Reflexions Archives • Michne Torah

Vayéra – Sedom : Se cacher derrière la stricte justice

La paracha s’ouvre avec l’accueil par Avraham des trois malakhim. Rachi nous communique leurs missions respectives : le premier était venu annoncer à Sarah la nouvelle de la naissance prochaine de Yitshak, le second était préposé à la destruction de Sedom, quant au troisième, il venait guérir Avraham après sa Brith-mila. Mais, alors que la présence

Read More...

Lekh Lékha – Avraham, une foi altruiste

Pourquoi avoir dissimulé la grandeur d’Avraham avinou ? Il est étonnant que la Torah s’adresse pour la première fois à Avraham par un commandement « lekh lekha – va pour toi » sans même nous présenter ce grand personnage ? Au sujet de Noah par exemple, le texte s’est soucié d’introduire « Noah était un homme juste, intègre… etc. ».

Read More...

Noah – Le Déluge ou la Tour : Faut-il être classique ou romantique ?

Médite les annales des deux générations ! Notre Paracha débute et se conclut avec les récits des deux fautes existentielles de l’humanité. La première, à travers la société antédiluvienne et sa dégradation, symbolique des dix premières générations de l’humanité, de Adam à Noah. Le deuxième péché se reflète dans l’histoire de la Tour de Babel, et

Read More...

Béhaalote’ha – La juste proximité avec la Torah

Le mystère des deux lettres « Noun » inversées Notre paracha cette semaine recèle une curiosité rarissime dans l’ensemble du livre de la Thora. En effet, au cœur de la paracha se trouve une petite section parfaitement indépendante, délimitée par des indices parfaitement distinctifs : deux lettres « noun » inversées ! Dans le Talmud (Chabbat 116), il est dit que

Read More...

Béhar Bé’houkotaï – Une sagesse en action

Un dicton accrochant prétend: “N’attendez pas d’être heureux pour sourire, souriez plutôt afin d’être heureux”. Est-ce vraiment réel et fondé ? La pensée précède-t-elle l’action ou bien, procède-t-elle de l’action ?!!  Il arrive souvent qu’une personne s’abstienne de faire un acte même prescrit par un médecin ou un spécialiste, pour la seule raison qu’elle n’en comprend pas

Read More...

Aharei mot Kédochim – La pureté familiale comme condition d’une vie saine et heureuse

Pourquoi le chapitre concernant les mauvaises mœurs a été scindé en deux parties Dès le premier coup d’œil jeté sur les deux parachiot de cette semaine, il est difficile de ne pas être interpellé par la répétition détaillée du même sujet, celui des mauvaises mœurs. Nous trouvons son évocation une première fois dans le chapitre

Read More...